France trotting

24 juillet 2017

Hong Kong style lemon tea

Parenthèse gastronomique estivale : voilà un moment que je voulais relater ici les quelques apports de nos voyages en matière gastonomique (quoique ce mot me semble très exagéré vu nos talents culinaires). Depuis notre voyage à Hong Kong, l'été, lorsqu'il fait très chaud, nous avons pris l'habitude de nous préparer un thé glacé au citron.

P1060560

Certes c'est un curry japonais dans notre assiette, mais le thé était bien estampillé "Hong Kong Style" !

Pourquoi Hong Kong ? Parce nous avons trouvé facilement cette boisson dans les restaurants et coffee shops de la ville, et parce que nous avons découvert en elle quelque chose d'incroyablement rafraichissant, idéal dans un climat tropical humide. 

P1140046

Et ça marche très bien aussi par temps chaud et sec en France ! La recette est toute simple : du thé noir très fort dans de l'eau bouillante (vous m'excuserez le Lipton Yellow, il doit y avoir moyen de partir de thés bien plus nobles tant qu'ils sont forts), du jus de citron (pour 1 litre j'en mets 1/2 citron en jus et l'autre en tranches, mais c'est selon vos goûts), et du sucre pour adoucir l'ensemble devenu très acide / amer (avis aux flemmards, le sirop de sucre se mélange bien plus facilement que le sucre en poudre). Laissez refroidir, mettez au frigo, puis servez et ajoutez des glaçons si nécessaire. Et voilà une recette toute simple nécessaire à votre weekend caniculaire !

P1140047

Notons que Hong Kong n'est pas le seul endroit où trouver un thé glacé maison : aux Etats-Unis, les restaurants proposent très souvent un unsweatened iced tea, fait maison, non sucré mais terriblement plus désaltérant que l'habituel Ice Tea en canette.

Posté par Francetrotter à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 juillet 2017

Brèves franciliennes d'été

Parce qu'il n'y a pas que des sorties au programme en ce moment, voici quelques petites choses qui ponctuent mon quotidien francilien. Passage en revue !

Déjà, je suis toujours fascinée de voir les trésors d'habileté que certains automobilistes développent pour se garer toujours plus près de leur destination. Ici près de la gare de Tournan en Seine-et-Marne.

20170510_110049

Quand on rentre du travail et que notre voisin de trottoir a sa baguette dans le sac, même si ça n'est pas fréquent, on sait qu'on est bien en France !

20170620_202914

Enfin, la minute WTF : où s'arrêteront les créateurs de jeux de société ??

20170510_131015

Posté par Francetrotter à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2017

Au frais, au bord de l'Ouche

La très riche visite des hospices de Beaune n'est pas venue seule : nous étions en weekend en Bourgogne, de retour dans ce petit coin de campagne près de Beaune qui sent bon la noisette (et la bouse de vache). En contraste avec notre visite de l'automne dernier, il a fait un temps splendide et les champs de blé étaient dorés à point. Dans cette ambiance estivale, nous sommes allés chercher un peu de fraicheur dans la vallée de l'Ouche.

P1140016

P1140009

Je reconnais la campagne française à ses toponymes grolandesques !

Je connaissais l'Ouche comme rivière qui traverse Dijon (avec le quartier Fontaine d'Ouche que j'ai longtemps pensé être "fontaine douche", avant de lire son nom sur une carte -_-), mais je ne savais pas qu'elle allait si loin au Sud. Elle voyage en fait sur une bonne centaine de kilomètres en Côte d'Or, traçant sur son chemin une petite vallée ponctuée de coteaux, villages pittoresques et châteaux.

P1140022 P1140031

Rendez-vous à Lusigny-sur-Ouche, non loin de la source justement, où la rivière est bordée d'arbres et de chemins propices à la promenade. Nous n'avons pas marché longtemps mais suffisamment pour constater que ce coin regorge de chemins de randonnée, châteaux à visiter et points de vue sympa qui donnent très envie de s'attarder, un luxe qui hélas ne nous était pas donné. En attendant de programmer un vrai séjour, profitons de cet îlot de fraîcheur pour nous préparer aux 30° de nouveau annoncés sur la capitale...

P1140021

Posté par Francetrotter à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juillet 2017

Bonnes soeurs et vieux clystères aux Hospices de Beaune

Enfin. Après toutes ces années à espérer l'occasion d'y entrer, j'ai enfin visité les Hospices de Beaune. Pourquoi était-ce sur ma liste de monuments à voir à tout prix ? Plusieurs raisons : tout d'abord les toits bourguignons et leurs tuiles vernies, qui en font une carte postale en puissance (mais pas visible depuis la rue, il faut payer la visite pour les voir depuis la cour intérieure !). A ce niveau là pas de déception, le bâtiment est superbe.

P1130906

P1130904

Ensuite, la référence ciné : comment oublier la Grande Vadrouille et la mythique scène du "trente-trois" ? Ici encore, ravissement : la salle de soins existe bien, avec ses lits rouges caractéristiques ! 

P1130918 P1130934

Enfin, l'originalité : les Hospices étaient plus qu'un couvent, ils étaient surtout un hôpital. A ce niveau la visite est allée bien au-delà de mes attentes : elle dévoile le fonctionnement d'un établissement de santé au Moyen-Age et jusqu'au déploiement de notre système de santé moderne (le bâtiment a continué à accueillir des patients jusque dans les années 60 !). On passe par la pharmacie et les cuisines, les chambres du peuple ou de "première classe", des expositions de matériel médical ancien (qu'on est chanceux de vivre au XXIe siècle !) et on aperçoit même la rivière souterraine dans laquelle les déchets des patients étaient jetés (la bien nommée Bouzaise). 

P1130950

Le plus étonnant, c'est de voir le rôle que la religion a longtemps joué dans la santé. Une maladie ? C'est certainement la faute du diable. Et peut-être même la vôtre, si vous n'avez pas été assez pieux. Quoi qu'il en soit, les soeurs semblaient accueillir tous les malades indifféremment de leur origine ; et pour la repentance, il y avait une chapelle dans la salle de soins. 

P1130931 P1130935

P1130936

2e photo : "Iesus soigne l'hémorroisse" :D

En bref, c'est un voyage dans le temps plus que dépaysant, et intéressant jusque dans les détails ! Un seul défaut : un audioguide compris dans le prix de la visite, mais bien trop bavard (longues descriptions qui n'ajoutaient pas grand chose à l'expérience selon moi). Ceci dit, difficile de trouver le juste ton pour immerger le visiteur sans être ni ni trop long, ni trop expéditif. Sans compter que c'est aussi une question de goût...

Posté par Francetrotter à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2017

Minute indienne au passage Brady

Le quartier Indien de Paris se trouve du côté des gares de l'Est et du Nord. Ici, le haut lieu du pittoresque est dans aucun doute le passage Brady, rue intérieure qui relie les rues du faubourg St Martin et St Denis.

Paris_Map

Pour être exacte, le passage n'est pas l'endroit le plus authentique du quartier Indien et les rues environnantes sont devenues une Little Africa plutôt qu'une Little India. Il fait partie du floklore parisien et les restaurateurs ont une bonne base de clients / touristes attirés par l'office du tourisme ou par leur guide (livre / en ligne).

P1130865 P1130863

Mais le cadre est à la hauteur : visualisez un passage parisien comme le XIXe siècle en a amené tant, avec sa ruelle étroite surplombée par des logements, sa petite verrière et son architecture vintage. Superposez-y une odeur persistante d'épices, des restaurateurs très très insistants (mon restaurant c'est le meilleur ! Allez je vous offre l'apéro !), des marchands de bibelots colorés et quelques épiceries très exotiques, et vous obtenez un cocktail très étonnant. Flâner ou manger dans le passage, c'est la garantie d'une expérience entre deux mondes. En plus, rien n'est très cher ici !

P1130867

P1130868

En haut : piments de Martinique en épicerie indienne, le Monde est petit ! En bas : naan fromage et plateau végétarien, what else ?

Posté par Francetrotter à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 juillet 2017

Fresque in progress

Compte-rendu norvégien bouclé, retour à des sujets un peu plus français. On commence dans le 13e arrondissement de Paris où j'ai pu assister jour après jour, sur le chemin du travail, à la réalisation d'une fresque gigantesque sur l'une des tours du quartier Masséna / Choisy.

Paris_Map

Je ne comprends toujours pas comment on 1/arrive à garder les proportions intactes et 2/fait pour aller aussi vite (une petite semaine pour l'ensemble !) à une échelle si large. Décidément, c'est une forme d'art à part.

20170614_085009 20170615_084339

20170616_132305

Il y a tout plein de fresques de ce genre dans le quartier, il faudrait que je prenne le temps de faire un article sur le sujet...

Posté par Francetrotter à 15:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2017

Norvège : papillonnage de retour, de la neige au soleil

Par rapport au trajet aller, où les escales étaient souvent longues, le trajet Nord - Sud du retour a été marqué par de nombreux arrêts quotidiens entre petites villes et villages, entre 15 minutes et une heure. Nous avons pris l'habitude de faire un rapide tour sur la jetée ou le centre-village, prêts à rentrer en 4e vitesse à la première sonnerie du bateau (indiquant un départ imminent, et le bateau n'attendait pas !).

Norvègemap

Les escales illustrent bien comment en 6 jours nous sommes passés de l'hiver au printemps. On commence avec Vardø, autoproclamée ville la plus à l'Est du pays, dans les faits une petite bourgade noyée sous la neige...

P1130065

Puis Hammerfest, qui en dépit de son nom digne d'un groupe de métal a fait de l'ours polaire son symbole. En fait il n'y a pas eu d'ours sauvage dans la région depuis bien longtemps, mais les expéditions vers le grand Nord sont longtemps parties d'ici et un grand nombre de ces boules de fourrure griffues ont découvert la civilisation par ici avant d'être envoyées dans les cirques et zoos du Monde entier. 

P1130113

P1130128

P1130108

Sinon, Hammerfest semble surtout tirer son économie d'un immense gisement de gaz offshore qui fait travailler la raffinerie locale à plein temps...

Rien de spécial à dire sur Skjervøy si ce n'est que nous y avons profité des dernières étendues de neige avant le retour aux vertes jaunes prairies.

P4163830

P4163841

Enfin, à l'approche de Bergen, de retour au Sud du cercle polaire arctique, voici Brønnøysund et Sandnessjøen (que j'ai encore du mal à écrire et prononcer) avec leur petit centre village près de la jetée, sous le soleil et avec du monde à la terrasse des restaurants ! Pas de doute, ça sentait la fin à ce stade. Avec un peu (beaucoup) de nostalgie de la neige, et une petite envie de revenir approfondir notre visite de ce pays tout de côte et de montagnes...

P1130496

P1130481

Posté par Francetrotter à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juin 2017

Balades dans les Lofoten

Cet archipel était un tel coup de coeur que je ne peux pas m'empêcher de faire un deuxième article dessus. Si depuis le bateau, le panorama littoral était splendide, nous avons aussi pu constater qu'à terre les îles tenaient toutes leurs promesses.

Norvègemap

Dans le port de Stamsund, nous sommes accueillis au soleil couchant dans une débauche de contrastes, soleil qui brille et kayak de mer, lacs gelés, prairies cuites par la neige hivernale et névés accrochés aux montagnes. A la feveur d'un tour en bus, on découvre que l'agriculture est très présente à l'intérieur des terres malgré les apparences montagneuses de premier abord et que les Vikings ont laissé des ruines dans le coin, dont l'une a été retapée et accueille maintenant des visiteurs. Mais je reste scotchée par la force brute de ces montagnes tombant dans la mer. Décidément, il faudra qu'on revienne...

P1120632

P1120675

Plus au Nord, nous visitons un petit musée dédié à la vie locale au début du 20e siècle, avec de nouveau un contraste, cette fois-ci entre la maison de maître du notable locale et les cabanes de pêcheurs spartiates où l'odeur de morue a résisté au temps. Le tout au bord d'une baie givrée (amis de Game of Thrones, on se serait crus à Hardhome) où les vieux bateaux de pêche font encore des sorties occasionnelles.

P1120700

P1120707

Enfin, bienvenue à Svolvaer, petite ville qui sait exploiter son pittoresque vu la concentration d'hôtels, restaurants et autres galeries d'art. Mais ici encore, le cadre est sublime (les montagnes environnantes sont à portée de main) et en pleine saison de séchage du cabillaud, nous avons pu constater que le coin avait conservé de son authenticité.

P1130411

P1130443

P1130425

En bref, les Lofoten sont présentées à raison comme une destination touristique montante. J'ai maintenant très envie de revenir passer une semaine estivale dans le coin, entre randonnée, visite de villages perdus et soleil de minuit !

Posté par Francetrotter à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juin 2017

Lofoten, Vesterålen : coup de coeur

Me voilà de retour sur le Net après une petite panne d'Internet qui nous a donné des sueurs froides (la dernière, il y a deux ans tout pile, avait duré un bon mois !). Je me dépêche de terminer le compte-rendu de notre tournée norvégienne d'Avril pour revenir à des sujets plus en phase avec la saison, surtout que l'été commence tôt cette année ! 

Norvègemap

Je n'en ai pas terminé avec la Norvège car il reste un gros morceau à aborder, assurément le coup de coeur du voyage et un endroit où j'aimerais retourner passer une semaine à l'occasion : les archipels des Lofoten et Vesterålen. Ces îles sont si rapprochées les unes des autres que des ponts les relient souvent, et pourtant les deux archipels se détachent de l'épine dorsale norvégienne comme s'ils voulaient faire sécession. Tout juste au Nord du cercle polaire arctique, ils ont le climat aride et froid des régions nordiques et tout le calme d'une mer intérieure, ou d'un fjord (du moins sur leur côte orientale). 

P1130310

Mais surtout, ce sont des bijoux panoramiques : imaginez les sommets du massif du Mont Blanc (comparaison qui me parle) dont on aurait tranché les sommets pour les plonger dans une mer d'huile. C'est exactement l'impression que donnent ces îles : de la haute montagne dans tout ce qu'elle a de brut, à portée de main. D'autres ont préféré comparer ces chaines de montagne à l'épine dorsale d'un dragon, car c'est l'impression qu'elles donnent lorsqu'on randonne sur leurs sommets en été. Imaginez vous maintenant dans un bateau qui longe ces îles pendant une journée entière : magique !

P1130338

P1130385

P1130198

Je crois que nous avons pris environ 300 photos ce jour là...

Parmi les grands moments de ce longe-côte, il y a eu le Trollfjord. Ce goulot étroit n'avait pas l'air de pouvoir accueillir notre navire de croisière et pourtant il parait qu'il y entre à la belle saison (le risque d'avalanche nous a empêché d'y aller si tôt dans le printemps). Ici les falaises tombent à pic dans la mer et les aigles pêcheurs d'en donnent à coeur joie dans les eaux poissonneuses. Un pur cliché scandinave, jusque dans son nom ; nous nous sommes sentis privilégiés d'y avoir accès.

P1130354

P1130363

Posté par Francetrotter à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2017

La faune du grand Nord... Ou presque

Retour en Norvège, au Nord du Nord. Cette étape fut l'une des plus exotiques de notre petite croisière car c'est ici que nous pouvions observer de la faune arctique. Hélas pas d'ours blancs ni de morses, réservés aux banquises du Svalbard et du pôle Nord... Mais une faune marine très spéciale, qui nécessitait une paire de jumelles pour une pleine observation.

Norvègemap

Ah zut, on avait oublié les jumelles. Mais partager son salon (flottant) avec des groupes de retraités avait l'avantage de nous placer aux premières loges de l'observation faunique. Hélas, la plupart du temps les apparitions furent furtives et difficiles à immortaliser comme cet élan aperçu depuis un bus sur les îles Lofoten, ou ces orques que nous avons carrément ratées faute d'être sur le bon pont au bon moment avec les bons retraités. Et puis apparemment une orque c'est aussi petit dans la mer qu'immense dans une piscine du Marineland, donc il faut avoir de la chance... Autre grand absent malgré mon observation attentive, le phoque pourtant sensé fréquenter les côtes de Norvège. Après avoir été gâtés dans les fjords de Nouvelle-Zélande je pensais qu'ils seraient omniprésents, hélas non.

P1120894

P1130224

P1130325

En bas : il y a un pyrargue à queue blanche (aigle pêcheur) à distinguer...

Avant que vous ne commenciez à penser que nous avons beaucoup observé et peu vu, je tiens à préciser que nous avons été gâtés question oiseaux. Mouettes et autres oiseaux de mer noirs / gris / blancs, aigles pêcheurs (majestueux en pleine action, nous n'avons pas été déçus !), sortes d'oies marines habillées pour l'hiver et surtout une floppée de petits macareux moines dont la démarche sautillante sur la mer était bien caractéristique, enfin à partir du moment où on a compris ce que c'était !

P1120903

Posté par Francetrotter à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :