France trotting

25 novembre 2021

Vieilles pierres à Châteauneuf

Pardon pour le jeu de mots, c'était trop tentant. Car le petit village de Châteauneuf, en Bourgogne, paradis automnal par excellence, classé parmi les plus beaux villages de France, est surtout connu pour son patrimoine médiéval. Au programme : un village avec ses ruelles et petites maisons envahies par la vigne, et surtout un magnifique château fort qui ressemble beaucoup au cliché qu'on peut se faire d'un château à chevaliers. On le voit d'ailleurs très bien depuis l'autoroute Paris-Lyon.

20211030_163743

20211030_162454 20211030_162325

Ce que je retiens surtout de cette visite, c'est le château qui était parfait pour un petit garçon qui commence à être sensible à cet univers ! Douves (sèches) et pont-levis, tours et murailles, cheminées immenses, chapelle, puits et même des toilettes sont au programme de la visite. Etant donné que le château est relativement compact, on n'est pas obligés d'y passer des heures : +1 pour la visite avec enfants !

20211030_163522 20211030_165038

Si vous n'êtes pas encore convaincus que Châteauneuf est LE parfait premier château à faire découvrir à un enfant, sachez qu'on peut aussi y demander un guide spécial pour les juniors, avec un petit jeu de piste invitant à observer les détails de l'architecture (plutôt pour les 7-10 ans, ma progéniture n'a pas pu vraiment en profiter). 

20211030_162551 20211030_163639

En fait, je ne sais pas comment nous avons pu passer à côté de Châteauneuf si longtemps, alors qu'il était sous notre nez. Voilà un village qui mérite un détour, ou à défaut une pause sur le trajet !

Posté par Francetrotter à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 novembre 2021

Tournée d'automne

On n'a franchement pas de quoi se plaindre sur la Côte d'Azur niveau météo, mais s'il y a bien quelque chose qui me manque, c'est de voir l'automne embraser les forêts. Ici, trop d'arbres ne perdent pas leurs feuilles en hiver et pour profiter de toute la palette des couleurs saisonnières, il faut s'éloigner. 

20211031_115419

Cette année, la chance nous a amenés en Bourgogne pour une réunion entre amis qui a fait du bien, dans une vie rythmée ces derniers temps par les enfants et les restrictions sanitaires. Et force est de constater qu'en Côte d'Or, l'automne porte bien ses couleurs - elles ont donné son nom au département, d'ailleurs. J'avais oublié l'ampleur que prend la chute des feuilles quand on quitte le pourtour méditerranéen ! A mes yeux déshabitués la saison était exceptionnelle, ce n'était pas forcément l'avis de nos amis... De mon point de vue, même le temps indécis et les quelques averses vécues ajoutaient du charme à la saison, c'est dire !

20211031_115847 20211031_120036

20211030_151820 20211030_152511

Les photos ont été prises à Beaune et sur son coteau de vignobles, au niveau de Volnay où nous étions déjà passés en vélo il y a quelques années. Bref, c'est bon, après cette cure de nuances d'orange je suis prête à affronter le non-automne azuréen !

20211031_120554

Posté par Francetrotter à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 novembre 2021

Une mascotte niçoise

Voilà un sujet comme je les aime ! Tout a commencé lorsque cet immense chien debout avec sa valise a été installé devant la gare de Nice, sur mon trajet quotidien. Ceux qui lisent ce blog depuis longtemps doivent savoir que je ne suis pas très art moderne (pas du tout à vrai dire). En blaguant sur le sujet avec mes collègues, j'ai appris que ce chien n'était pas le seul de son espèce dans Nice : un autre existait déjà sur la colline de Cimiez. On m'a aussi confirmé son nom : Totor !

20211108_125911

Et puis j'ai découvert un autre Totor à l'occasion d'une visite à l'hôpital Lenval. Et plus récemment, carrément une boutique entière à son effigie dans le centre commercial Nice Etoile, en plein centre-ville. On y trouve des statuettes du petit Jack Russel à toutes les tailles et dans diverses positions, mais aussi un copain chat, des extraterrestres, des têtes (très réalistes) de Grace Kelly, des goodies, le tout dans une ambiance de joyeux bric-à-brac vintage. La boutique propose aussi de petites animations pour les enfants, comme des coloriages : en fait les enfants semblent être les premiers fans de l'univers de Stéphane Bolongaro, l'artiste à l'origine du phénomène.

20191030_183255 20200908_145448

Totor devant la gare de Nice Thiers et dans le hall de l'hôpital Lenval

A l'origine, je me suis surtout dit que cet homme devait avoir les bonnes relations pour se retrouver ainsi dans l'espace public, car les artistes en manque de vitrine ne doivent pas manquer. Aujourd'hui, je commence à porter un autre regard sur le sujet : Totor est une sorte de mascotte de Nice, comme ces bêbêtes kawaii qui représentent les villes et préfectures du Japon. Elle est simple et mignonne, fait fureur auprès des enfants, on la retrouve dans des lieux emblématiques. Et je me suis retrouvée malgré moi à l'associer à la ville de Nice. A quand un costume de Totor pour accompagner les inaugurations et les discours du Maire ?

20211102_133549 20211102_133629

Posté par Francetrotter à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 novembre 2021

Une chapelle provençale

Petit saut dans le temps, parce que j'ai pris un sacré retard ici. L'été se termine, et nous abordons les journées du patrimoine avec une motivation très moyenne, la faute à une vie de famille bien remplie et une fatigue de fin de semaine qui appelle des sieste plutôt que des visites. Nous nous motivons tout de même à aller faire un tour pas très loin de chez nous, direction l'un des plus anciens monuments de la ville d'Antibes.

20210919_110722

Il ne se situe pas en centre-ville mais dans un quartier, à deux pas d'un rond-point plutôt passant. La Chapelle Saint-Jean était déjà la même quand je venais en vacances ici, et mon père avant moi. En fait, c'était un temple romain à l'origine, érigé là car la route qui la longe était alors l'un des seuls accès au littoral dans le secteur. Il est devenu chapelle au Moyen-âge et l'est resté depuis.

20210919_115414 20210919_112636

Le lieu est une propriété privée, et il n'ouvre que rarement ses portes (si j'ai bien compris, on peut cependant le réserver pour des mariages ou baptêmes). Les Journées du Patrimoine étaient une occasion en or pour aller la voir de plus près ! La visite guidée nous a permis d'entrer à l'intérieur, de visiter l'étage qui servait jusqu'il y a peu de logement à un abbé, mais surtout d'en apprendre beaucoup sur son histoire récente. C'est une ancienne et notable famille antiboise (qui compte dans ses ancêtres de nombreux maires et préfets de la ville) qui en est propriétaire depuis la Révolution Française.

20210919_112133 20210919_112645

A gauche : un aperçu de l'ascendance de cette famille qui devint propriétaire juste avant la Révolution.

A travers cette visite, j'ai découvert l'étendue et l'histoire de cette famille, et son combat pour lever des fonds permettant la rénovation du lieu (achevée cet été justement). Car étant située dans le lit d'une rivière, la chapelle s'est progressivement retrouvée enterrée sous ses alluvions... Bref, un concentré d'histoire locale qui m'a rappelé qu'on n'avait jamais fini de découvrir un lieu : plus on creuse, plus on s'instruit.

Posté par Francetrotter à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2021

Vallauris, côté ruelles

J'insiste un peu sur Vallauris, que j'ai eu la chance d'arpenter plusieurs fois cet été. Si on se contente de visiter les rues principales du centre-ville où les rideaux tirés des commerces plombent l'ambiance, ce n'est pas l'idéal. Heureusement, comme toujours (ou presque) dans les villes historiques de la Côte d'Azur, il n'y a pas besoin d'aller loin pour retrouver des ruelles pittoresques avec vieilles pierres, linge aux fenêtres, chats paresseux et plantes en pot.

20210806_110021

A Vallauris, elles sont particulières, car le centre historique est dessiné selon un plan en damier : il faut vraiment le vouloir pour s'y perdre. Mais le relief garantit quelques jolis escaliers, et les ruelles étroites héritées du Moyen-Age sont bien là. En bonus, les clins d'oeil à la céramique (cf. mon article précédent) et un peu de street art jalonnent la promenade. 

20210729_111713 20210806_105844

20210806_110307 20210806_103741

Cerise sur le gâteau, il y a vraiment peu de visiteurs. Idéal pour l'explorateur urbain qui veut s'éloigner des sentiers battus !

20210806_104002

Posté par Francetrotter à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


16 octobre 2021

Nostalgie et poterie à Vallauris

Vallauris et moi c'est une longue histoire. Bien avant de venir habiter dans la région, je suis venue tous les étés en vacances dans cette ville. Il y a bien longtemps, quand la ville était une destination touristique évidente et que son centre s'agitait tout l'été sous les pas des visiteurs. Allez, soyons honnête : en revenant ici, j'ai été obligée de constater que Vallauris a beaucoup perdu de sa superbe. Tellement, en fait, que beaucoup des commerces du centre-ville ont maintenant le rideau tiré. Même la principale rue du centre-ville est bien trop calme par rapport à ce que j'ai connu enfant.

20210721_115637

Quel dommage ! Car Vallauris a une belle spécialité : la poterie. Et je ne parle pas d'une "tradition" récente : non, ici la poterie culinaire est pratiquée depuis le temps des Romains, grâce à une terre argileuse qui s'y prêtait bien. Les choses ont à peine bougé avec les siècles, jusqu'à l'arrivée de Pablo Picasso qui inaugura une période de poterie artistique effrenée. 

20210806_101426

20210730_104832 20210730_104122

20210721_113524

Depuis une vingtaine d'années, beaucoup de boutiques de souvenirs sont parties mais les potiers sont toujours là. Il suffit d'ouvrir les yeux ou de s'éloigner un peu des rues commerçantes pour tomber sur des fours, des ateliers aux spécialités pointues (ici un fabriquant de plaques de rues, là un amateur de tasses à thé japonaises...) ou de petits détails en céramique célébrant le savoir-faire local. Paradoxalement, le départ de nombreux commerçants a permis à de petits artisans de se payer un loyer en centre-ville et d'y afficher leurs créations en vitrine. Pour le chineur, c'est la garantie de rencontrer le créateur ou ses associés (du moins lorsqu'il est présent, car une partie des boutiques ne sont pas ouvertes tout le temps).

20210808_184134 20210808_164953

20210808_182828

Enfin, la ville revit son temps jadis un weekend par an, en été, lors de la fête des potiers. Un grand marché potier vient compléter l'offre déjà en place, et des animations thématiques permettent aux enfants de s'exercer au tournage ou à la peinture et de repartir avec leur petite oeuvre. Lors de notre passage cet été, j'ai enfin pu retrouver le Vallauris de mes souvenirs, et mieux encore, le faire découvrir à mes enfants !

Posté par Francetrotter à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2021

Trois raisons de visiter le port de Golfe-Juan

Enfin. Il y a un moment que je voulais l'écrire cet article, car il parle d'un lieu que j'apprécie particulièrement, sans prétention, parfait pour une balade du dimanche, et pourtant il cache quelques pépites ! C'est parti pour une visite guidée du port de Golfe-Juan - enfin, des ports, car il y en a deux : le vieux port qui accueille bateaux de pêche et voiliers, et le port Camille Rayon, une extension plus récente qui accueille plaisanciers et yachts.

20210609_113419

1/ Il a une histoire commune avec Napoléon

Une plaque le long de la promenade qui borde le vieux port est là pour le rappeler : c'est ici que Napoléon débarqua en 1815, lorsqu'il revient d'exil reconquérir le pouvoir lors d'une mémorable remontada le long des routes des Alpes. La route qu'il a suivi jusqu'à Grenoble porte son nom, d'ailleurs elle commence ici. Tout en étant assez perplexe quant aux passionnés de cette période qui prennent la route pour revivre l'histoire, j'aimerais bien remonter cet itinéraire pour le plaisir des paysages. Avec deux enfants sur la banquette arrière, c'est pas gagné. Affaire à suivre...

20210726_165928 20210726_165806

2/ On peut y manger

C'est peut-être idiot, mais il n'y a pas tant de ports dans la région qui peuvent se vanter d'avoir une rangée de restaurants face aux bateaux. D'ailleurs, à regarder les sites d'avis clients les meilleures tables de Vallauris (car Golfe-Juan fait partie de cette commune) sont ici. Terrasse en surplomb ou table à même le quai, glace ou cocktail, pizza ou salade, le client a ici l'embarras du choix. Pour le promeneur radin, ces tables amènent aussi une animation bienvenue.

20210727_154613

20210727_162321

3/ On peut se rêver capitaine de bateau

C'est totalement subjectif, mais j'ai de nombreux souvenirs de balades le long du quai des grands yachts, à choisir avec mes frères et soeurs celui qu'on voulait pour nous, comme si c'était un cadeau de Noël ! Enfants, on réclamait la balade côté yachts alors que nos parents tentaient (souvent sans succès) de nous attirer côté port de pêche. Adulte, je comprends mieux leur point de vue. Les pointus méditerranéens et les grands voiliers ont une autre forme de classe. Et puis on y sent l'atmosphère du vieux Golfe-Juan, une période perdue avant la bétonisation forcenée du bord de mer. 

20210726_165906

Le mystère : il me semble me souvenir que la Calypso de Cousteau s'est arrêtée ici un moment. Est-ce pour cela qu'un des restaurants du front de mer porte ce nom ? Impossible de vérifier cette hypothèse sur le vaste Web. J'ai peut-être rêvé ?

Posté par Francetrotter à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2021

Attractions estivales #3 : une piscine rien qu'à moi

Avant de reprendre l'exploration, j'en finis avec cette parenthèse lieux de loisirs. La dernière sortie concerne aussi des piscines, mais elle est l'antithèse presque totale de l'Aqualand. Profitant d'un cadeau d'anniversaire vieux de presque un an (et donc très proche de la péremption), j'ai réservé ma demi journée solo en thalassothérapie !

20210801_100212

20210801_100507 20210801_105925

Au Thalazur d'Antibes, on peut faire des cures et manger des légumes au restaurant comme dans mon cliché de ce type d'établissement, mais je n'ai pas eu le temps d'en profiter dans ce sens. En revanche, j'ai pu vérifier un autre de mes clichés : les piscines sont d'un bleu parfait et les soins bien délassants. Fin de la parenthèse !

Posté par Francetrotter à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2021

Attractions estivales #2 : à la piscine en famille

Et pas n'importe quelle piscine ! Sur une proposition d'amis, nous avons mis le cap sur Fréjus pour la journée. Je vous présente un incontournable des touristes comme des familles résidentes de la Côte d'Azur : l'Aqualand

20210731_140319

 (Première visite dans le Var depuis très longtemps pour ce qui me concerne, et on n'est même pas allés voir la mer... Bravo)

M'y voilà : mon premier vrai parc d'attractions avec des enfants. Un paradis de toboggans plus ou moins pentus, de piscines à vague et rapides à descendre en bouée. Génial, d'autant plus que je n'avais jamais eu la chance de visiter un parc aquatique, et que la mise en place toute récente du pass sanitaire avait plus ou moins vidé l'endroit de ses visiteurs cette semaine-là. Pour l'histoire, j'ai trouvé qu'il y avait du monde mais on m'a assuré que c'était très calme... Je n'ose pas imaginer ce lieu bondé !

20210731_152202

20210731_105300 20210731_152109

Donc un paradis de piscines et toboggans, moins fréquenté que d'habitude... Oui, mais avec des enfants. J'ai dû mettre de côté mon envie de toboggans de la mort et de descentes mouvementées en bouées pour accompagner et surveiller un petit loulou de 4 ans dans les quelques lieux acceptant les humains mesurant moins de 110 cm. La journée n'était pas perdue pour autant : en se relayant, on peut tester ponctuellement quelques attractions pour adultes. Et il existe d'intéressantes piscines ouvertes à tous : lagon à vagues, piscines à bulle... Enfin, regarder son enfant vivre sa meilleure vie en empruntant en boucle le même toboggan toute la journée, ça n'a pas de prix.

20210731_105231

Enfin si, un : les coups de soleil. Car en passant la journée à entrer et sortir de l'eau, même la crème solaire et les tenues anti-UV n'arrivent pas à bloquer entièrement l'arrivée des UV jusqu'à notre épiderme !

Posté par Francetrotter à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 septembre 2021

Attractions estivales #1 : dans la forêt

Avec des enfants, on ne se balade plus pareil. Il y en aura toujours qui arrivent à maintenir leur train d'explorations et voyages, entrainant leur progéniture dans leur sillage, et je les admire sincèrement. De mon côté, je fais partie de ceux qui ont adapté leur mode de vie pour sortir un peu moins, un peu différemment. Parmi les nouveautés, une dose plus élevée de parcs de loisirs ! Justement, j'en ai découvert plusieurs cet été. Plusieurs ambiances, plusieurs univers, mais la même fatigue pour tout le monde à la fin de la journée !!

20210613_175712

La première sortie s'est faite au Bois des Lutins, un petit parc de jeux dans la forêt implantée dans la nature derrière Villeneuve-Loubet. On l'aura désirée : deux tentatives avortées pour cause de mesures sanitaires votées in extremis, et c'est une invitation à une fête d'anniversaire qui aura finalement été notre sésame. Je ne connaissais pas ce type de parc, mais il y en a apparemment plusieurs en France : il s'agit d'un accrobranche accessible aux plus petits, grâce à un système de filets totalement sécurisés permettant de grimper haut dans les arbres. La localisation dans une belle forêt méditerranéenne garantit un peu d'ombre, ce qui n'est pas du luxe en été (même s'il faut quand même bien penser à prendre à boire).

20210613_151542 20210613_154122

20210613_151646

Les enfants en sont fous - du moins ceux qui n'ont pas peur des hauteurs - et les filets tremblent sous les galopades des aventuriers en herbe. Pour compléter le tableau, on trouve aussi dans le parc des toboggans à emprunter avec des bouées, des jeux d'eau et des structures gonflables. Tout pour garantir une bonne nuit de sommeil le soir venu! (les parents savent ;)

 20210613_155732  20210613_154612

Un seul inconvénient : les attractions ont souvent plusieurs entrées, ce qui rend très sportive la surveillance depuis l'extérieur. Si on n'y prête pas attention, les petits galopins ont vite fait de disparaitre par la sortie opposée pour sauter dans le filet suivant. Bref, ce n'est pas un endroit de tout repos pour les parents ! Heureusement, les jeux sont ouverts à tous les âges, l'occasion de laisser de côté ses affaires de grand et d'aller passer un bon moment en famille.

20210613_144459

Posté par Francetrotter à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,