France trotting

06 avril 2018

Le petit théâtre des transports en commun

RER, boulot, dodo. Voilà qui résume plutôt bien mon quotidien en ce moment, dans l'attente (la très forte attente !) des vacances. Heureusement ce quotidien rythmé par les transports en commun garde des petites surprises, plus ou moins agréables mais qui ont le mérite de me préserver de la routine.

Dans la famille désagréable, il y a le manspreading : vous savez, ces hommes qui s'assoient en écartant les jambes, empiétant sur votre espace lui-même déjà limité à la base ? J'adore cette notion, même si je trouve qu'il n'est pas réservé aux hommes de s'étaler (la femme a tendance à aimer croiser les jambes et peu importe si elles débordent chez le voisin !). Voilà un cas quelque peu extrême observé un matin sur la ligne 4 du métro...

20180307_071809

Dans la famille drôle, je demande le RER A et ses noms de trains toujours plus inspirés (après QPID, voici QIKI !). Ces nouveaux noms confirment mes soupçons : ce n'est pas un hasard, il y a bien une équipe qui s'amuse là derrière. En revanche, la belle fôte d'ortografe de la photo suivante n'était sûrement pas voulue... 

20180216_165409

20180321_180137

Posté par Francetrotter à 23:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


28 mars 2018

Entrée de ville

Lorsqu'on arrive en ville en voiture, il y a ces panneaux iconiques rouges et blanc qui font intégralement partie de l'identité française. Conducteur, on sait qu'il faut réduire la vitesse à 50km/h. Amateurs de géographie, on apprécie l'avancement sur notre trajet. Intéressés par les toponymes (ok ce n'est pas forcément fréquent, mais c'est mon cas), on peut trouver des pépites sur ces panneaux.

P1150320

Et puis il y a les annexes ! Souvent le panneau d'entrée de ville indique toutes sortes de choses : labels durement gagnés (comme les villes fleuries, mais j'avoue ne pas trop m'y inyéresser car les fleurs ne garantissent pas que la ville est jolie en soi), présence d'un Rotary club, appartenance à une intercommunalité... Autant d'informations qui intéressent beaucoup moins l'automobiliste de passage, et que j'avoue ne jamais lire. En fait je me demande qui lit tout ça : qui en a le temps à 50 km/h, qui s'y intéresse vraiment ? Finalement, en termes d'utilité du message je trouve qu'il n'y a pas tant de différence entre ces affichages "officiels" et les annonces publicitaires qui fleurissent aussi le long des nationales... Bien sûr ce n'est que mon avis !

Posté par Francetrotter à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2018

De l'hiver au printemps (enfin, on espère)

Ca y est, nous y voilà. Le printemps est officiellement arrivé, ou du moins les journées deviennent plus longues que les nuits et l'espoir de la belle saison revient. Comme toujours à la fin du mois de mars, surtout quand l'hiver a été rigoureux (ce fut le cas cette année), je guette les signes avant-coureurs : des bourgeons qui sortent, pâquerettes et primevères qui colonisent les jardins... Avec beaucoup d'impatience. 

P1150308

P1150311

Hélas il faut souvent attendre mai, voire juin pour commencer à se fier au beau temps. Avant, on a à peine tombé la veste que s'annonce une semaine de pluie ou pire, une vague de froid. Alors que les sakura commencent leur floraison dans le quartier, je croise les doigts pour que la belle saison ne tarde pas trop cette année. J'ai hâte de reprendre les sorties !

P1150314

Le merle moqueur est déjà là... A quand les cerises ?

Posté par Francetrotter à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mars 2018

Une tradition luxembourgeoise

Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps (si si, il y en a ^^') savent que j'aime les curiosités régionales. J'en ai récemment trouvé une lors d'un saut de puce au Grand Duché du Luxembourg, et elle m'a tellement amusée qu'il fallait absolument que j'en parle ici. A mesure que l'on s'approche de l'Allemagne, le bretzel se fait une place dans la gastronomie locale. Plutôt salé ou sucré, petit snack ou format à partager, à pâte ferme ou feuilletée... Chaque région y va de sa spécialité.

P1150224

Le Luxembourg ne fait pas exception et le bretzel y a toute sa place lors du bretzelsonndeg ou "dimanche du bretzel", qui a lieu à la mi-carême. L'homme doit alors offrir un bretzel à l'élue de son coeur, épouse ou amante, qui devra en retour... Lui offrir un oeuf en chocolat à Pâques. Encore plus amusant, comme ce 4e dimanche tombe généralement fin février, les années bisextiles on inverse les sexes : la femme offre le bretzel, l'homme le chocolat. 

Bretzelsonndeg

Autour du bretzelsonndeg, les boulangeries artisanales comme industrielles garnissent leur vitrine de gigantesques bretzels de pâte feuilletée couverts d'amandes effilées. Les plus gros peuvent atteindre le kilo ! Je me demande pourquoi une tradition aussi simple et sympathique s'est cantonnée à une toute petite région. Comme la France a adopté les bonbons d'Halloween, les régions du grand Est pourraient très bien se mettre au troc bretzel-chocolat !

Posté par Francetrotter à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mars 2018

Nostalgie culinaire : hawaiian breakfast

J'ai déjà beaucoup parlé de cuisine hawaiienne ici, mais ça me parait justifié : en voyage, j'avais rarement autant accroché à la gastronomie d'une région. A tel point que deux ans plus tard je suis en quête de ce qui me permettrait de reproduire l'expérience depuis la France. Sans aller jusqu'à acheter du Spam (quoique... les musubi étaient bons), notre quête du moment se tourne vers le petit-déjeuner.

P1060410

J'ai tenté plusieurs fois de reproduire le banana bread et j'y arrive, même si c'est une fois sur trois environ. Je me suis rendu compte qu'il existe beaucoup de variétés de cette recette, qui est une spécialité de Hawai mais aussi de Californie, d'Australie... Chacun avec sa propre recette. Pour celle que je suis la cuisson est traîtresse car, pour retrouver le goût de mes souvenirs, j'ajoute des bananes et je remplace une partie du sucre par de la canne moulue. Mais le réconfort justifie l'effort : l'odeur du cake qui cuit, son moelleux et son parfum de banane me ramènent par magie en pleine lune de miel, sur le marché fermier de Waimea.

P1050824

P1130694

En haut : le modèle, en bas : la réplique

Nous avons aussi trouvé plusieurs occasions de reproduire le petit déjeuner d'enfer de notre petit hôtel de Volcano, à deux pas du Kilauea. La papaye au fromage blanc et aux céréales / fruits secs est en soi toute simple à préparer, le plus compliqué étant de se procurer la matière première. Difficile d'égaler la fraicheur des fruits du jardin... Mais nous avons eu quelques réussites en Martinique, avec des fruits pour le coup locaux, et récemment chez nous avec des trouvailles au supermarché du coin. Reste à savoir choisir une papaye mûre, car en cela nous débutons ! 

PC294419

P1090021

P1150194

 

De haut en bas : modèle, réplique martiniquaise, réplique francilienne

Posté par Francetrotter à 22:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


24 février 2018

Géométrie nancéenne

Bienvenue à Nancy, l'une des deux capitales de Lorraine (affirmation risquée mais assumée ^^). Alors que son incontournable rivale Metz est tout en architecture allemande et en pierre rose, Nancy rest une ville à la française avec ses avenues droites et sa pierre blanche. Le point d'orgue de cet héritage est la place Stanislas, une sorte de mini-Versailles incarné dans un espace public. 

20180223_124405

C'est une vraie curiosité : il est rare que le monument phare d'une ville soit une place (le mot Stanislas revient dans nombre de commerces ou spécialités locales). Il me semble qu'il est aussi rare qu'une place soit connue pour son architecture plutôt que pour, par exemple, son histoire. Elle n'est pas particulièrement grande, ni spectaculaire et l'ensemble est assez froid - comme souvent avec l'architecture française classique, amatrice de lignes droites et de symétrie. Mais on ne peut pas lui enlever son côté hors du temps : c'est une vraie bulle dans l'espace urbain, avec ses portails d'entrée dorés et et son mobilier ouvragé. L'ensemble est très photogénique...

20180223_124445

20180223_124504

Posté par Francetrotter à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2018

Incontournable neige à Paris

A chaque tempête de neige en Ile-de-France, c'est le même schéma. Omniprésence télévisuelle, files de voitures abandonnées le long des routes, réseaux sociaux saturés de photos de balcons ou jardins sous une quantité de givre qui fait rire tous les montagnards (et je ne parle pas des cousins canadiens)...

20180208_090053

20180208_091545

20180208_091408

Car oui ! C'est un mélange explosif de rareté (la dernière grosse chute doit remonter à 5 ans), de citadins désobéissants (ils savent que les routes seront difficilement praticables le soir et pourtant ils vont travailler) et d'absence d'équipement (et malgré tout je remercie ma ville ne ne pas avoir financé de chasse-neige avec mes impôts pour qu'ils servent deux fois par décennie), le tout appliqué à la région la plus densément peuplée de France, qui créé finalement des moments dont on aime se souvenir. Du moins pour ceux qui ont la chance de pouvoir rester au chaud et que notre maison n'a pas pris l'eau avec la crue récente de la Seine. Cet hiver cumule les aléas...

Posté par Francetrotter à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2018

Chandeleur, crêpes et bretonneries

En France, les fêtes sont souvent de bons prétextes pour manger : c'est la réflexion que je me faisais le weekend dernier, en pleine séance de cuisson de crêpes pour la Chandeleur. Mais au fait, pourquoi des crêpes début février ? Je ne m'étais jamais posé la question, cette occasion annuelle de me baffrer de Nutella étant suffisamment satisfaisante pour ne pas éveiller ma curiosité. Les crêpes sont bien une spécialité bretonne, non ? Pourquoi en mange-t-on partout en France à la Chandeleur ?

P1150113

Je me suis lancée dans une recherche sans réponse satisfaisante : il y eut un rite païen pour célébrer le retour des jours qui s'allongent, fêter la sortie d'hibernation des ours ou des marmottes (si si !) ou encore amener une bonne année de récoltes en utilisant le reste de farine de l'année d'avant. Puis une récupération chrétienne (40 jours après Noël, la présentation de Jésus au temple). Certes, mais pourquoi des crêpes ? Un pape en aurait offert au peuple à Rome à cette occasion (ah bon, on en mangeait en Italie ?). Autre explication, les crêpes symbolisent le soleil qui revient (elles sont rondes et jaunes, et hop ! Une ressemblance...). 

Mais alors, la Bretagne dans tout ça ? Apparemment on mangeait une version archaique des crêpes dans un passé lointain, alors que le pain était trop compliqué à obtenir. La Bretagne a simplement été à l'avant-garde du mouvement car on y cultivait beaucoup de sarrazin. 

...

Je ne sais pas vous, mais je trouve tout ça très nébuleux. Et je suis déçue qu'il n'y ait pas un mouvement économique ou un complot politique derrière les crêpes : un peu comme le mojito avec Havana Club ou le spritz avec Aperol, je voyais bien une guilde des crêpiers bretons placer leur produit phare dans une fête du calendrier lithurgique pour le faire passer à la postérité pour les siècles des siècles !

Posté par Francetrotter à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2018

Pendulaire d'hiver

Quoi de neuf dans ma routine francilienne ? C'est une saison traditionnellement rude, avec son lot de problèmes de transports qui vient s'ajouter au mauvais temps. Il faut dire que j'emprunte toujours une ligne réputée comme l'une des plus fréquentées d'Europe et il en faut peu pour provoquer des retards en cascade.

Petit plus, les nouveaux horaires appliqués depuis début 2018 ont été définis au détriment de ma gare, qui n'est maintenant plus desservie par tous les trains du soir. Voilà qui ne m'arrange pas du tout, maintenant qu'une nounou m'attend à heure fixe ! Ironie du sort, mon train du soir, qui s'appelait jusqu'ici QBIK (très poétique) est rebaptisé... QPID, alors que celui qui ne s'arrête pas chez moi porte le nom bien plus dynamique de QWAD. Poésie urbaine.

20180117_192947

Posté par Francetrotter à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2018

Comme un palmier au Havre en hiver

Je m'imaginais le Havre gris (héhé), mais le jour de ma première visite depuis looongtemps j'ai eu droit à temps franchement correct. Il y avait même des palmiers tiens, mais en plein hiver, en Normandie... Bref.

20180117_150934

20180117_150924

Posté par Francetrotter à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,