Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps (si si, il y en a ^^') savent que j'aime les curiosités régionales. J'en ai récemment trouvé une lors d'un saut de puce au Grand Duché du Luxembourg, et elle m'a tellement amusée qu'il fallait absolument que j'en parle ici. A mesure que l'on s'approche de l'Allemagne, le bretzel se fait une place dans la gastronomie locale. Plutôt salé ou sucré, petit snack ou format à partager, à pâte ferme ou feuilletée... Chaque région y va de sa spécialité.

P1150224

Le Luxembourg ne fait pas exception et le bretzel y a toute sa place lors du bretzelsonndeg ou "dimanche du bretzel", qui a lieu à la mi-carême. L'homme doit alors offrir un bretzel à l'élue de son coeur, épouse ou amante, qui devra en retour... Lui offrir un oeuf en chocolat à Pâques. Encore plus amusant, comme ce 4e dimanche tombe généralement fin février, les années bisextiles on inverse les sexes : la femme offre le bretzel, l'homme le chocolat. 

Bretzelsonndeg

Autour du bretzelsonndeg, les boulangeries artisanales comme industrielles garnissent leur vitrine de gigantesques bretzels de pâte feuilletée couverts d'amandes effilées. Les plus gros peuvent atteindre le kilo ! Je me demande pourquoi une tradition aussi simple et sympathique s'est cantonnée à une toute petite région. Comme la France a adopté les bonbons d'Halloween, les régions du grand Est pourraient très bien se mettre au troc bretzel-chocolat !