Quelle chance, ma semaine de vacances a coïncidé avec une météo estivale. A nous les sorties ! On a commencé par une petite marche familiale dans l'Avant-Pays Savoyard, au dessus de Sainte-Marie d'Alvey, dans ce même accident de terrain qui abrita les méfaits de Mandrin. Mais c'est un autre pan de l'histoire régionale que nous avons exploré cette fois-ci : nous avons marché du col de la Crusille aux ruines d'un château appartenant à la puissante famille de Montbel, qui régna sur ces terres du Moyen-Age à la révolution.

20180424_154714

En plus de ruines de châteaux entre Avant-Pays et Chartreuse, les Montbel ont laissé des traces dans la toponymie locale : villes voisines (St Alban ou Vérel de Montbel), et plus étonamment le massif voisin de l'Epine qui tirerait son nom d'une épine de la Sainte Couronne du Christ ramenée de croisade au XIIIe siècle (et moi qui pensais que c'était à cause des ronces !). Le petit château que nous sommes allés voir se compose de quelques ruines au milieu de la forêt qu'il était interdit d'approcher à cause de leur état de dégradation très avancé (cela dit, un sentier bien tracé les traversait).

20180424_154811 20180424_154818

Mais nous n'étions moins là pour l'histoire que pour prendre l'air, et les quelques kilomètres menant aux ruines furent une parfaite introduction à la belle saison qui s'annonce : sous-bois coiffés de jeunes feuilles, fraisiers des bois en floraison, clochettes de muguet prêtes à éclore... Puisse cette année être riche en balades !

20180424_162933 20180424_152429