Allez, j'avoue : je ne connaissais les Sables d'Olonne que par Thalassa et le Vendée-Globe. Le trou dans ma culture générale sur cette partie de la France englobait logiquement cette grande station balnéaire vendéenne, qui a certainement plus à offrir que les sports nautiques. Sauf que...

P5104795

Nous sommes arrivés (par hasard) le jour de Vendée Va'a, une course de pirogue polynésienne sur la côte Atlantique qui arrivait justement sur la plage des Sables ce jour-là. Village tahitien avec food truck de Te Heiura (vous vous souvenez, le candidat de Koh Lanta ?), animateur survolté sur le front de mer commentant les arrivées et concert de musique polynésienne, il ne manquait rien pour un moment à la fois sportif et exotique et nous avons aimé passer du temps à regarder arriver les athlètes ou dénicher des produits exotiques. 

P5104798

P5104806

J'exagère, il n'y avait pas que le sport : les Sables sont une belle station balnéaire avec son centre historique + boutiques, un large front de mer très photogénique avec sa promenade piétonne, et surtout une immense plage qui, à marée basse et par beau temps, exhibe ses sables dorés, nous rappelant que la ville n'a pas volé son nom. Même si la mer était loin, il y avait suffisamment de rouleaux pour attirer une nuée de surfeurs. Globalement, le jour de notre visite, une animation presque estivale régnait : un parfait avant-goût d'été.

P5104741

P5104748

P5104802

Mais quand même, sans ces pirogues la visite n'aurait pas été la même, en fait elle aurait été beaucoup plus courte. Car à moins d'y séjourner, toutes belles qu'elles soient les stations balnéaires Atlantiques finissent par se ressembler et le programme de visite y est souvent le même : une promenade sur le front de mer, des moules-frites en brasserie, un tour sur la plage et une traversée du centre-ville pour retourner au parking. Alors merci au sport, qui fait la renommée des Sables d'Olonne à plus d'un titre !

P5104815