J'ai été cruelle avec Ruynes-en-Margeride car il me semble bien que c'est sur les terres de cette commune que se trouve l'une des principales attractions du Cantal : le viaduc de Garabit. Amateurs de Jean-Pierre Pernaut et de Tour de France, vous en avez certainement entendu parler ! Même sans être féru de particularités locales, vous l'avez peut-être simplement vu depuis l'autoroute A75, car une aire d'autoroute lui dédie un beau point de vue. 

20180812_113614

Alors, pourquoi ce viaduc ? Le Cantal a-t-il si peu à montrer pour qu'un pont soit autant mis en avant ? Eh bien non, pour plusieurs raisons ! Tout d'abord le pont en lui-même est une oeuvre de l'atelier de Gustave Eiffel, et son look ne trompe pas : c'est une véritable incursion steampunk au pays des Salers. Mention spéciale à sa vue de nuit, lorsqu'il est éclairé et brille comme un phare dans la pénombre.

20180812_113446 20180812_113754

C'est un pont ferré, donc pas moyen de profiter de la vue depuis le haut du pont, mais ce n'est pas un problème : la route serpente sous les piliers du viaduc et permet d'en comprendre pleinement les dimensions. Il faut dire qu'à l'époque de son inauguration c'était le plus haut du Monde (amusant, sson presque-voisin le viaduc de Millau le sera un siècle plus tard !).

DSCN4408

Pour cette vue large, j'avoue honteusement avoir récupéré une photo de mon précédent passage en 2011 (d'où le faux raccord sur la couleur du ciel)

Et enfin, le viaduc enjambe une rivière à panoramas, la Truyère. La route qui la remonte est un de ces itinéraires qu'on aime bien inclure dans un road trip avec de gentils serpentins, peu de trafic et quelques beaux panoramas dégagés. Mise bout à bout, l'expérience du viaduc et de la Truyère promet un bon moment de découverte le long de la route ou, pour ceux qui ont plus de temps que nous n'en avions, en randonnée ou en bateau (c'était tentant mais nous n'étions que de passage !). 

20180812_115621

20180812_120817