Le temps est au made in France, c'est une tendance difficile à manquer. Et pourtant il y a tellement de produits qui ne sont presque plus produits en France... C'est le cas de l'amande, dont la Californie possède le quasi-monopole de la production mondiale. En France, les producteurs avaient renoncé aux amandiers pour des cultures plus rentables comme la vigne... Les amandiers ont continué à fleurir à la fin de l'hiver dans le Sud de la France, mais le long des routes et dans les champs en jachère, et le consommateur français s'est mis à consommer des amandes californiennes sans trop le savoir.

20180814_181151

Et puis les temps ont commencé à changer. Bien que plus chère, l'amande made in France qui n'a presque pas voyagé a intéressé tout naturellement les chantres de la gastronomie française, chefs et pâtissiers de renom. En Provence, il paraît que les amandiers gagnent du terrain. 

20180814_180955

20180814_180904

Dans les Pyrénées orientales, un producteur local a créé une maison de l'amande où on peut trouver des amandons tout frais (du moins quand la récolte n'a pas encore été entièrement vendue), mais aussi de la nougatine, du pralin, de la pâte à tartiner, des amandes grillées et salées... Dont une partie est préparée sous les yeux des clients, derrière le comptoir. C'est une façon comme je les aime de profiter d'une région en passant par ce qu'elle produit, et l'occasion de refaire les stocks pour l'apéro et la pâtisserie. Cela se passe à Laroque-des-Albères (encore !) et bien sûr ce n'était ni ma première ni ma dernière visite. Vous l'aurez compris, Laroque est une mine de bons petits coins. Si vous visitez la région, mettez ce village au programme !