Je termine le rattrapage de l'été avec une réflexion hautement régionale et potentiellement polémique. Son sujet ? La tarte aux myrtilles. Plusieurs régions montagneuses en France ont fait de la myrtille une spécialité locale : Vosges, Auvergne... Et bien sûr les Alpes. 

20180825_105505

J'ai grandi avec une grand-mère qui faisait une tarte aux myrtilles si renommée que les oncles et tantes, cousins et cousines venaient en nombre quand il y en avait : une tarte sur la table, deux dans le four, les visiteurs allaient et venaient, tout le monde souriait de dents bleues. L'événement était lancé par une cueillette dans la montagne, ou par la décongélation d'une partie du stock de l'été passé, mais tout était issu de cueillette.

20180825_111835

J'ai découvert cet été que les cantalous faisaient une tarte à la myrtille complètement différente de mon souvenir : tout était aussi cueilli dans la montagne (en théorie du moins), mais la tarte que j'ai goûtée consistait en une pâte sablée, et des myrtilles posées dessus. Et c'est tout. J'avoue ma déception lorsque le dessert est arrivé ! La tarte de ma grand-mère était très différente. Son secret ? Un flan, dans lequel on fait baigner les myrtilles encore congelées juste avant d'enfourner. Les myrtilles colorent le flan en bleu et l'ensemble a une épaisseur, une douceur qui m'ont manqué dans la version auvergnate testée. Nostalgie, recette savoyarde plus élaborée ? je ne saurais dire ce qui fait pencher la balance, mais j'ai adoré redécouvrir la recette savoyarde en famille cet été ! (les photos de cet article viennent de cette redécouverte)

20180825_121254